Business Case - Miraxess

Veronica Marquez
October 21, 2020
Temps de lecture :
4
min.
Miraxess

Assurer une mobilité pour tous les collaborateurs demande de leur fournir un accès aux ressources IT de l’entreprise, quels que soient le lieu et l’appareil de connexion. La baisse constante du prix des données mobiles, couplée aux économies d’échelle et à la diversification des services Cloud, ouvre une voie royale pour la solution du tout-mobile.

Certains métiers sont déjà habitués à la culture du « mobile-only ». Techniciens, agents de maintenance, forces de police…les outils numériques ont été adaptés pour une utilisation sur appareil mobile uniquement (smartphone, tablette, lapdock). Un changement fréquent d’environnement de travail est pris en compte dans leur conception même. Or ces métiers font de moins en moins exception. La continuité du travail entre les lieux et appareils est aujourd’hui possible pour presque tous les cas d’usages, et non seulement elle devient indispensable pour faire face à l’imprévu mais surtout elle est source de gains de productivité importants pour les entreprises.

Nous avons testé une combinaison efficace et maintenant accessible pour toutes les tailles de structures : la virtualisation des postes de travail (VDI) et le lapdock.

 

La VDI et ses avantages en 2020

La VDI est une solution à laquelle les entreprises ont massivement recours depuis la généralisation récente du télétravail. Workspaces, chez AWS, est l’un des produits à plus forte croissance depuis le début d’année. Orange Business Services a vu la demande pour son offre VDI exploser de plus de 700% pendant le confinement... En effet migrer d’un parc physique à un parc virtuel a de nombreux avantages, bien au-delà de la simple mobilité :

-       Réactivité : le temps nécessaire à la maintenance des postes de travail passe de 42h par an par machine (Techaisle, 2019), à moins de 5h. Les ordinateurs étant virtualisés et hébergés dans des serveurs, leur administration est centralisée et généralisée. La migration d’OS, l’installation de logiciels, les patchs de sécurité… tout se fait à distance, depuis une console unique. Ainsi, déployer un poste de travail ou une application pour un employé ne prend plus que quelques minutes, ce qui fait gagner en réactivité les services informatiques tout en nécessitant moins de maintenance.

 

-       Accessibilité : Tous les outils numériques, ainsi que le système pour les faire tourner, sont accessibles à distance. Les applications de connexion aux postes virtuels sont aujourd’hui optimisées pour tout type d’appareil, et même un débit internet faible peut suffire pour garantir excellente expérience utilisateur. Il est possible de faire tourner des logiciels exigeants en matériel comme Solidworks (CAD) sur une machine virtuelle, « streamée » vers une tablette en déplacement.

 

-       Sécurité et sauvegardes : Le recours précipité aux solutions de « remote access » et de VPN depuis le début de l’année ont naturellement entraîné une augmentation des cyber attaques. Les attaques de type demande de rançon (ransomware) ont augmenté de 148% par rapport à l’année précédente, et 48% des décideurs IT considèrent que le télétravail apporte de nouvelles failles dans leur système informatique (JDN, Smartlane, 2020). La VDI joue un rôle essentiel pour s’en protéger, avec la possibilité d’effectuer des snapshots réguliers (image d’une machine à un instant t). De même, les machines peuvent être directement connectées au réseau de l’entreprise, et complètement isolées des appareils clients.

 

-       Informatique plus responsable : La virtualisation des postes supprime le besoin de renouveler le matériel au rythme de l’obsolescence programmée. Les machines sont hébergées dans des serveurs à durée de vie bien plus longue, et les appareils utilisateurs peuvent être vieux ou personnels sans impacter l’expérience. De même, la consommation électrique est largement optimisée car les ressources sont désormais mutualisées entre tous les utilisateurs. Le passage d’une tour à un poste virtuel utilisé depuis un ordinateur personnel ou un client léger réduit ainsi de 60% la consommation électrique totale (Wisper, 2019).

 

La VDI transforme radicalement l’environnement de travail en apportant une flexibilité dans les usages, une réactivité dans l’administration et une sécurité dans les connexions. La continuité du travail est totale entre les appareils, et les collaborateurs peuvent choisir le système qu’ils préfèrent sans nuire à la sécurité du SI. Mais une migration efficace vers des postes de travail virtualisés dépend en grande partie de la qualité de l’expérience utilisateur.

Promouvoir le « tout smartphone » et mettre à disposition des lapdocks comme le Mirabook commence ainsi à se généraliser.

Web console VDI - Omny Cloud

Notre nouvelle expérience de la VDI : le Mirabook comme « client léger »

Le « lapdock » est une véritable solution pour l’ultra mobilité. Un dock en forme de laptop qui, en y connectant un smartphone compatible, transforme intelligemment Android et ses applications en un format bureautique. Bien plus économique qu’un ensemble smartphone-ordinateur par employé, les lapdocks permettent de n’avoir qu’un téléphone à fournir, avec une flotte de Mirabook interchangeables et bien moins fragiles qu’un PC à disposition.

Combiné à la VDI d'Omny, le Mirabook fut une solution idéale pour :

-      Améliorer l’environnement de travail : le « flex-office », caractérisé par le décloisonnement des espaces de travail, est un vecteur indéniable de bien-être et de créativité. Son adoption par des grands groupes comme PSA depuis 2017 l’a prouvé, d’autant plus que le taux d’occupation des bureaux sont de plus en plus faibles. Le Mirabook en est un outil essentiel. Le salarié ne peut venir qu’avec un téléphone, récupérer un Mirabook et s’approprier l’espace de travail disponible qui lui convient.

-      Réduire l’obsolescence programmée : La durée de vie minimale d’un Mirabook est estimée à 8 ans, soit le double de celle d’un laptop classique (et le triple des machines les plus puissantes, où certains composants comme les cartes graphiques doivent être mis à niveau régulièrement). Les économies matérielles et la réduction des déchets informatique sont essentiels pour un développement durable.

-      Réduire le Coût Total de Possession du parc informatique (TCO) : Le remplacement des ordinateurs fixes et portables par de simples smartphones et lapdocks est une solution efficace pour réduire le TCO. Le smartphone servant de client léger pour se connecter à un bureau virtuel avec le Mirabook, la maintenance des postes se fait à distance sur la console VDI. Les gains sont une réduction minimum de 50%de la gestion, soit autant d’économies en heures de maintenance.

 

Lapdock et VDI font donc très bon ménage, et nous avons testé le couple Mirabook – Omny Cloud qui fonctionne à merveille.  

 

Le Mirabook

Omny Cloud et Mirabook : la mobilité pour tous les usages

La démocratisation du Cloud Computing s’est largement accélérée en 2020, avec une tendance des coûts à la baisse et une expérience utilisateur de plus en plus soignée. Les solutions de VDI« cloud-native », en Cloud Public ou Privé, apportent une agilité inédite à la DSI : mise en place automatisée, scalabilité à la demande, automatisations, backup as a service… Il n’y a plus la contrainte matérielle qui limitait les bénéfices de la virtualisation.

Voici entre autres les quelques avantages que nous avons relevé avec Omny :

Pas besoin de se soucier du matériel, il est déployé sur-mesure et mis à jour régulièrement selon les cas d’usages. La solution comporte un grand nombre d’automatisations pour simplifier l’administration et réduire le temps « perdu » de maintenance des postes.  

La sécurité en mobilité est renforcée par une séparation totale des machines hôtes et des postes virtuels. Toutes les ressources numériques sont accessibles via un smartphone personnel sans augmenter les risques.

Les snapshots récurrents permettent en quelques clics de revenir à un état fonctionnel en cas de perte de données, d’attaque ou de panne…

 

Pour conclure, l’informatique d’entreprise est aujourd'hui sur le devant de la scène en cas d’imprévu, et la réactivité pourtant essentielle est souvent compromise par le matériel. La VDI d’Omny Cloud et le Mirabook sont une solution prometteuse pour gagner en agilité tout en réduisant les dépenses et contraintes matérielles. Nous l’avons testé, et approuvé.


Nous vous tiendrons informé une fois par mois :

Toutes les informations sur le Mirabook :

Miraxess

Veronica Marquez
Operations Manager @ Miraxess
> Retour au blog <

Articles similaires